Où est Allah ? أين الله؟

12907360_962204610500145_1397415120_n

Les textes du Coran, de la Sounna authentique, les paroles des compagnons du Prophète (qu’Allah les agrée), le consensus des savants montrent qu’Allah est élevé au dessus de Ses créatures. Il est au dessus des cieux, au dessus de Son trône.

LES TEXTES DU CORAN

Il y a différents types de preuves dans le Coran qui montrent cette croyance.
Nous allons nous contenter d’en citer cinq.

1. Allah a informé dans sept versets du Coran qu’Il s’est établi au dessus de Son trône qui est la plus élevée de Ses créatures

Allah a dit (traduction rapprochée du sens du verset) : {Le Miséricordieux s’est établi au dessus du trône}.
(Sourate Tâhâ n°20, verset 5)

قال الله تعالى : الرَّحْمَنُ عَلَى الْعَرْشِ اسْتَوَى
(سورة طه ٥)

Les 6 autres versets qui sont similaires dans le Coran sont les suivants :
sourate Al-A’râf n°7 verset 54,
sourate Younous n°10, verset 3,
sourate Ar-Ra’d n°13 verset 3,
sourate Al-Fourqân n°25 verset 59,
sourate As-Sajdah n°32 verset 4
et sourate Al-Hadîd n°57 verset 4.

L’imam Al-Qourtoubî (mort en 671 du calendrier hégirien) a dit : « Personne parmi les pieux prédécesseurs n’a renié le fait qu’Allah s’est véritablement établi au dessus de Son trône et Allah a mentionné spécifiquement le trône pour cela car il est la plus grande de ses créatures ».
(Al-Jamî’ Li Ahkâm Al-Qourân vol 9 p.239)

2. Allah a informé qu’Il est au dessus du ciel

Allah a dit (traduction rapprochée du sens du verset) : {Êtes-vous à l’abri que Celui qui est au dessus du ciel vous enfouisse dans la terre ? Et voici qu’elle tremble! Ou êtes-vous à l’abri que Celui qui est au dessus du ciel envoie contre vous un ouragan de pierres? Vous saurez ainsi quel fut Mon avertissement}.
(Sourate Al-Moulk n°67, versets 16 et 17)

قال الله تعالى : أَأَمِنتُم مَّن فِي السَّمَاء أَن يَخْسِفَ بِكُمُ الأَرْضَ فَإِذَا هِيَ تَمُورُ / أَمْ أَمِنتُم مَّن فِي السَّمَاء أَن يُرْسِلَ عَلَيْكُمْ حَاصِبًا فَسَتَعْلَمُونَ كَيْفَ نَذِيرِ 
(سورة الملك ١٦ و ١٧)

‘Abdallah Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée lui et son père) a dit concernant l’explication de ces versets {Êtes-vous à l’abri du châtiment de Celui qui est dans les cieux ?} : « Il s’agit d’Allah ».
(Zâd Al-Masîr Fî ‘Ilm At-Tafsîr de l’imam Ibn Al-Jawzî vol 8 p.322)

قال عبدالله بن عباس رضي الله عنهما في هذه الآية : أأمنتم عذاب من في السماء و هو الله
(زاد المسير في علم التفسير للإمام بن الجوزي ج ٨ ص ٣٢٢)

L’imam Ibn Jarir At-Tabarî (mort en 310 du calendrier hégirien) a dit dans l’explication du verset {Ou êtes-vous à l’abri que Celui qui est au dessus du ciel} : « Il s’agit d’Allah ».
(Tafsîr At-Tabarî vol 23 p 129)

3. Allah a informé qu’Il est au dessus de Ses créatures

Allah a dit concernant les anges (traduction rapprochée du sens du verset) : {Ils craignent leur Seigneur au dessus d’eux et font ce qui leur est ordonné}.
(Sourate An-Nahl n°16, verset 50)

قال الله تعالى : يَخَافُونَ رَبَّهُم مِّن فَوْقِهِمْ وَيَفْعَلُونَ مَا يُؤْمَرُونَ
(سورة النحل ٥٠)

Allah a dit (traduction rapprochée du sens du verset) : {Et c’est Lui le Dominateur au dessus de Ses serviteurs. C’est Lui le Sage, le Parfaitement Connaisseur}.
(Sourate Al-An’âm n°6, verset 18 )

قال الله تعالى : وَهُوَ الْقَاهِرُ فَوْقَ عِبَادِهِ وَهُوَ الْحَكِيمُ الْخَبِيرُ
(سورة الأنعام ١٨)

4. Allah a informé que certaines de Ses créatures montent vers Lui

Allah a dit (traduction rapprochée du sens du verset) : {Les Anges ainsi que l’Esprit (*) montent vers Lui en un jour dont la durée est de cinquante mille ans}.
(Sourate Al-Ma’ârij n°70, verset 4)

(*) C’est à dire l’ange Djibrîl.

قال الله تعالى : تَعْرُجُ الْمَلائِكَةُ وَالرُّوحُ إِلَيْهِ فِي يَوْمٍ كَانَ مِقْدَارُهُ خَمْسِينَ أَلْفَ سَنَةٍ 
(سورة المعارج ٤)

Allah a dit (traduction rapprochée du sens du verset) : {Vers Lui monte la bonne parole}.
(Sourate Fâtir n°35, verset 10)

قال الله تعالى : إِلَيْهِ يَصْعَدُ الْكَلِمُ الطَّيِّبُ
(سورة فاطر ١٠)

5. Allah a informé que Moussa (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a appelé le pharaon vers la croyance qu’Allah est au dessus de Ses créatures

Allah a dit (traduction rapprochée du sens du verset) : {Et Pharaon a dit : Ô Hâmân ! Bâtis-moi une tour : peut-être atteindrai-je les voies, les voies des cieux, et ainsi j’apercevrai la Divinité de Moussa mais je pense plutôt que celui-ci est un menteur}.
(Sourate Ghâfir n°40, versets 36 et 37)

قال الله تعالى : وَقَالَ فِرْعَوْنُ يَا هَامَانُ ابْنِ لِي صَرْحًا لَّعَلِّي أَبْلُغُ الأَسْبَابَ / أَسْبَابَ السَّمَاوَاتِ فَأَطَّلِعَ إِلَى إِلَهِ مُوسَى وَإِنِّي لَأَظُنُّهُ كَاذِبًا
(سورة غافر ٣٦ و ٣٧)

L’imam Ibn ‘Abd Al-Barr (mort en 463 du calendrier hégirien) a dit : « Ce verset montre que Moussa (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) affirmait que sa divinité était au dessus du ciel ».
(At-Tamhîd Limâ Fîl-Mouwata Min Al-Ma’âni Wal-Asânîd vol 7 p.133)

LES HADITHS AUTHENTIQUES

Le fait qu’Allah soit au dessus de Ses créatures, au dessus de Son trône, au dessus des cieux est confirmé par le Messager d’Allah (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) à travers les trois types de classes de hadith qui sont :

– Les paroles du Messager d’Allah (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui)
– L’agrément des actes du Messager d’Allah (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui), c’est à dire qu’il a vu une chose et l’a approuvée. Si la chose n’était pas correcte alors il l’aurait réprouvée.
– Les propres actes du Messager d’Allah (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui).

1. La parole du Messager d’Allah (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui)

D’après Abou Hourayrah (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Certes Allah a écrit un livre avant de créer la création dans lequel il est inscrit: Certes ma miséricorde prévaut sur ma colère et ce livre est auprès de Lui au dessus du trône ».
(Rapporté par Boukhârî dans son Sahîh n°7554 et Mouslim dans son Sahîh n°2751)

عن أبي هريرة قال النبي صلى الله عليه و سلم : إن الله كتب كتابا قبل أن يخلق الخلق : إن رحمتي سبقت غضبي ، فهو مكتوب عنده فوق العرش 
(رواه البخاري في صحيحه رقم ٧٥٥٤ و مسلم في صحيحه رقم ٢٧٥١)

D’après Abou Sa’îd Al-Khoudrî (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « N’allez vous pas me faire confiance alors que je suis la personne de confiance de Celui qui est au dessus du ciel ».
(Rapporté par Boukhârî dans son Sahîh n°4351 et Mouslim dans son Sahîh n°1064)

عن أبي سعيد الخدري رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم : ألا تَأمَنونَني وأنا أمينُ مَن في السماءِ
(رواه البخاري في صحيحه رقم ٤٣٥١ و مسلم في صحيحه رقم ١٠٦٤)

D’après ‘Abdallah Ibn ‘Amr (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Le Miséricordieux fait miséricorde aux miséricordieux. Faites miséricorde à ceux qui sont sur la terre et alors Celui qui est au dessus des cieux vous fera miséricorde ».
(Rapporté par At-Tirmidhî dans ses Sounan n°1924 qui l’a authentifié et il a également été authentifié par l’imam Ibn Hajar dans Al Imtâ’ n°1 et par Chaykh Al-Albânî dans sa correction de Sounan At-Tirmidhî)

عن عبدالله بن عمرو رضي الله عنهما قال النبي صلى الله عليه و سلم : الراحمون يرحمُهم الرحمنُ . ارحموا من في الأرضِ يرحمْكم من في السماءِ
(رواه الترمذي في سننه رقم ١٩٢٤ و صححه و حسنه الحافظ بن حجر في كتابه الإمتاع رقم ١ و صححه الشيخ الألباني في تحقيق سنن الترمذي)

D’après Abou Hourayrah (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Je jure par celui qui détient mon âme dans Sa main ! Il n’y a aucun homme qui appelle sa femme vers son lit et à qui elle se refuse sans que Celui qui est au dessus des cieux soit en colère contre elle jusqu’à ce qu’il soit à nouveau satisfait d’elle ».
(Rapporté par Mouslim dans son Sahîh n°1436)

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم : والذي نفسي بيده ! ما من رجل يدعو امرأته إلى فراشها فتأبى عليه إلا كان الذي في السماء ساخطا عليها حتى يرضى عنها
(رواه مسلم في صحيحه رقم ١٤٣٦)

D’après Sa’d Ibn Abî Waqqâs (qu’Allah l’agrée) : Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit me concernant : « Aujourd’hui il a certes jugé les concernant par le même jugement avec lequel Allah a jugé du dessus des sept cieux ».
(Rapporté par Nasâî dans As-Sounan Al-Koubrâ n°8166 et authentifié par l’imam Ibn Hajar dans Mouwâfaqah Al-Khabar Al-Khoubar vol 2 p 439 et par Chaykh Al-Albânî dans la Silsila Sahîhah n°2745)

عن سعد بن أبي وقاص رضي الله عنه أن رسول الله صلى الله عليه و سلم قال عنه : لقد حكم فيهم اليومَ بحكمِ اللهِ الذي حكم به من فوقِ سبعِ سماواتٍ
(رواه النسائي في السنن الكبرى رقم ٨١٦٦ و حسنه الحافظ بن حجر في موافقة الخبر الخبر ج ٢ ص ٤٣٩ و الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٢٧٤٥)

2. L’acceptation du Messager d’Allah (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui)

D’après Mou’âwiyah Ibn Al-Hakam As-Soulami (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) dit à l’esclave (*): « Où est Allah ? ».
Elle répondit :« Au dessus du ciel ».
Puis le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) lui demanda : « Qui suis-je ? ».
Elle dit : « Tu es le Messager d’Allah ».
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) dit alors [à Mou’âwiyah] : « Libère la car elle est certes une croyante ».
(Rapporté par Mouslim dans son Sahîh n°537)

(*) Mou’âwiyah Ibn Al-Hakam (qu’Allah l’agrée) devait faire une expiation qui consistait à affranchir un esclave mais il est impératif que cet esclave soit croyant.
Ainsi le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a posé les questions qui suivent pour voir si cette femme esclave était croyante et pouvait donc être affranchie pour l’expiation de Mou’âwiyah (qu’Allah l’agrée).

عن معاوية بن الحكم السلمي رضي الله عنه أن رسول الله صلى الله عليه و سلم قال للجارية : أينَ اللهُ ؟
قالتْ : في السماءِ .
قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : مَن أنا ؟
قالتْ : أنت رسولُ اللهِ .
قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : أَعتِقْها فإنها مؤمنةٌ
(رواه مسلم في صحيحه رقم ٥٣٧)

3. L’acte du Messager d’Allah (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui)

D’après ‘Abdallah Ibn ‘Abbâs (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a fait un sermon aux gens le jour du Nahr (*) dans lequel il a dit: « Certes votre sang, vos biens et votre honneur sont pour vous sacrés comme l’est ce jour, dans cet endroit et ce mois ».
Il a répété cela plusieurs fois puis a levé sa tête et a dit : « Ô Allah ai-je transmis ? Ô Allah ai-je transmis ? ».
(Rapporté par Boukhârî dans son Sahîh n°1739)

(*) Ceci a eu lieu durant le pèlerinage d’adieu, le jour du ‘Aid qui est le 10ème jour du mois de Dhoul Hijjah qui est un des mois sacrés.

عن عبدالله بن عباس رضي الله عنهما أنَّ رسولَ اللهِ صلَّى اللهُ عليه وسلَّم خطَب الناسَ يومَ النحرِ فقال : فإنَّ دماءَكم وأموالَكم وأعراضَكم عليكم حرامٌ، كحُرمةِ يومِكم هذا في بلدِكم هذا في شهرِكم هذا . فأعادَها مِرارًا ثم رفَع رأسَه فقال : اللهمَّ هل بلَّغتُ ؟ اللهمَّ هل بلَّغتُ ؟
(رواه البخاري في صحيحه رقم ١٧٣٩)

D’après Jâbir Ibn ‘Abdillah (qu’Allah les agrée lui et son père) : le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit lors du pèlerinage d’adieu : « J’ai certes laissé parmi vous une chose après laquelle vous ne vous égarerez pas tant que vous y resterez accrochés : le Livre d’Allah.
Et vous serez interrogé à mon sujet, qu’allez vous dire ? ».
Ils ont dit : « Nous attestons que tu as certes transmis le message, que tu as accompli la mission et que tu as bien conseillé les gens avec les meilleurs égards. »
Alors le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a levé son index vers le ciel et le pointait ensuite vers les gens en disant : « Ô Allah témoigne ! Ô Allah témoigne ! Ô Allah témoigne ! ».
(Rapporté par Mouslim dans son Sahîh n°1218)

عن جابر بن عبدالله رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه و سلم في حجة الوداع : قد تركتُ فيكم ما لن تضلوا بعده إن اعتصمتُم به : كتابَ اللهِ . وأنتم تُسألون عني فما أنتم قائلون ؟
قالوا : نشهد أنك قد بلغتَ وأدَّيتَ ونصحتَ .
فقال رسول الله صلى الله عليه و سلم بإصبعِه السبَّابةِ يرفعُها إلى السماءِ وينكتُها إلى الناسِ : اللهمَّ اشهدْ ! اللهمَّ اشهد !ثلاث مراتٍ
(رواه مسلم في صحيحه رقم ١٢١٨)

LES PAROLES DES COMPAGNONS DU PROPHÈTE (qu’Allah les agrée)

– Abou Bakr As-Siddîq (qu’Allah l’agrée)

D’après ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée lui et son père), après la mort du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui), Abou Bakr (qu’Allah l’agrée) est monté sur le minbar. Il a loué Allah et lui a fait des éloges puis il a dit : « Ô vous les gens ! Si Mouhammad est la divinité que vous adorez alors certes votre divinité est morte.
Et si la divinité que vous adorez est Allah qui est au dessus du ciel alors certes votre divinité est vivante et ne meurt pas ».
Puis il a récité : {Mouhammad n’est qu’un messager, des messagers avant lui sont passés. S’il mourait ou s’il était tué, rebrousseriez-vous chemin ? Quiconque rebrousserait chemin ne nuira en rien à Allah. Et Allah récompensera bientôt les reconnaissants}(*).
(Rapporté par Al Bazzâr dans son Mousnad n°5991 et authentifié par l’imam Adh-DhahabÎ dans Kitâb Al-‘Arch n°101)

(*) Sourate Ali ‘Imran n°3 verset 144.

عن عبدالله بن عمر رضي الله عنهما أنَّ أبا بكر رضي الله عنه صعد المنبر بعد موت النبي صلى الله عليه و سلم فحمد الله وأثنى عليه ثم قال : أيها الناس إن كان محمد إلهكم الذي تعبدون فإن إلهكم قد مات . وإن كان إلهكم الله الذي في السماء فإن إلهكم حي لا يموت .
ثم تلا : وَمَا مُحَمَّدٌ إِلاَّ رَسُولٌ قَدْ خَلَتْ مِن قَبْلِهِ الرُّسُلُ أَفَإِن مَّاتَ أَوْ قُتِلَ انقَلَبْتُمْ عَلَى أَعْقَابِكُمْ وَمَن يَنقَلِبْ عَلَىَ عَقِبَيْهِ فَلَن يَضُرَّ اللَّهَ شَيْئًا وَسَيَجْزِي اللَّهُ الشَّاكِرِينَ
(رواه البزار في مسنده رقم ٥٩٩١ و صححه الإمام الذهبي في كتاب العرش رقم ١٠١)

– ‘Oumar Ibn Al-Khattâb (qu’Allah l’agrée)

D’après Abou Yazîd Al Madanî, ‘Oumar Ibn Al Khattâb (qu’Allah l’agrée) est passé près d’une vieille femme, celle-ci lui demandant de s’arrêter, il s’arrêta et lui parla.
Un homme a dit à ‘Oumar (qu’Allah l’agrée) : « Ô chef des croyants ! Est-ce que tu arrêtes les gens à cause de cette vieille femme ? »
‘Oumar (qu’Allah l’agrée) a dit : « Malheur à toi ! Sais-tu de qui il s’agit ? C’est la femme dont Allah a entendu la plainte d’en haut des sept cieux. Il s’agit de Khawla à propos de laquelle Allah a révélé : {Allah a certes entendu la parole de celle qui discutait avec toi à propos de son époux et se plaignait à Allah}(*) ».
(Rapporté par Ad-Dârimî dans Ar-Radd ‘Alâ Al-Jahmiyah n°79 et authentifié par l’imam Ibn Al-Qayyim dans Moukhtasar As-Sawâ’iq Al-Moursalah p 1071)

(*) Sourate Al Moujâdalah n°58 verset 1

عن أبي يزيد المدني عن عمر بنِ الخطَّابِ رضي الله عنه أنَّه مرَّ بعجوزٍ فاستوقفَتهُ فوقفَ يحدِّثُها فقال له رجلٌ : يا أميرَ المؤمنينَ ! حبستَ النَّاسَ بسببِ هذه العجوزِ ؟
فقال عمر رضي الله عنه : ويحكَ ! أتدري من هذه ؟ هذه امرأةٌ سمِع اللهُ شكواها من فوقِ سبعِ سماواتٍ . هذه خولةُ الَّتي أنزل اللهُ فيها : قَدْ سَمِعَ اللَّهُ قَوْلَ الَّتِي تُجَادِلُكَ فِي زَوْجِهَا وَتَشْتَكِي إِلَى اللَّهِ
(رواه الدارمي في الرد على الجهمية رقم ٧٩ و صححه الإمام بن القيم كما مختصر الصواعق المرسلة ص ١٠٧١)

– ‘Âicha l’épouse du Messager d’Allah (qu’Allah l’agrée)

D’après Nâfi’, ‘Âicha (qu’Allah l’agrée) a dit à propos du meurtre de ‘Outhmân (qu’Allah l’agrée) : « Allah du dessus de Son trône a su que je ne souhaitais pas qu’il soit tué ».
(Rapporté par Ad-Dârimî dans Ar-Radd ‘Alâ Al-Jahmiya n°83 et authentifié par Chaykh Al-Albânî dans Moukhtasar Al-‘Oulou n°52)


عن نافع أن عائشة رضي الله عنها قالت عن قتل عثمان رضي الله عنه : علم الله من فوق عرشه أني لم أحب قتله
(رواه الدارمي في الرد على الجهمية رقم ٨٣ و صححه الشيخ الألباني في مختصر العلو رقم ٥٢)

– Zaynab l’épouse du Messager d’Allah (qu’Allah l’agrée)

D’après Anas Ibn Mâlik (qu’Allah l’agrée), Zaynab (qu’Allah l’agrée) disait aux épouses du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) : « Ce sont vos familles qui vous ont marié mais moi c’est Allah qui m’a marié du haut des sept cieux (*) ».
(Rapporté par Boukhârî dans son Sahîh n°7420)

(*) C’est une allusion au verset 37 de la sourate Al-Ahzâb n°33.

عن أنس بن مالك رضي الله عنه أن زينب رضي الله عنها كانت تقول لأزواجِ النبيِّ صلَّى اللهُ عليه وسلَّم : زوجَكُنَّ أهاليكُنَّ وزوجَني اللهُ تعالى من فوقِ سبعِ سماواتٍ
(رواه البخاري في صحيحه رقم ٧٤٢٠)

– ‘Abdallah Ibn ‘Abbâs (qu’Allah l’agrée)

D’après Ibn Abî Moulaykah, ‘Abdallah Ibn ‘Abbâs (qu’Allah les agrée lui et son père) a dit à ‘Âicha (qu’Allah l’agrée) : « Allah a révélé et fait descendre ton innocence d’en haut des sept cieux et il n’y a pas une mosquée dans laquelle on invoque Allah sans que ton histoire n’y soit récitée nuit et jour (*) ».
(Rapporté par Ibn Hibbân dans son Sahîh n°7108 et authentifié par Chaykh Al-Albânî dans At-Ta’liqât Al-Hissân ‘Alâ Sahîh Ibn Hibbân n°7064)

(*) C’est une allusion à l’affaire de la calomnie durant laquelle ‘Âicha (qu’Allah l’agrée) a été injustement accusée d’avoir commis l’adultère et pour laquelle Allah a révélé des versets de la sourate Noûr (n°24) l’innocentant.

عن بن أبي مليكة أن عبدالله بن عباس رضي الله عنهما قال لعائشة رضي الله عنها : أنزل الله براءتك من فوق سبع سَمَاوَاتٍ فَلَيْسَ مَسْجِدٌ يُذْكَرُ فِيهِ اللَّهُ إِلا وَشَأْنُكِ يُتْلَى فِيهِ آنَاءَ اللَّيْلِ وَأَطْرَافَ النَّهَارِ
(رواه بن حبان في صحيحه رقم ٧١٠٨ و صححه الشيخ الألباني في التعليقات الحسان على صحيح ابن حبان رقم ٧٠٦٤)

– ‘Abdallah Ibn Mas’oud (qu’Allah l’agrée)

D’après Zir Ibn Houbaych, ‘Abdallah Ibn Mas’oud (qu’Allah l’agrée) a dit : « Le trône est au dessus de l’eau et Allah est au dessus du trône. Il n’y a aucun de vos actes qui ne lui échappe ».
(Rapporté par Tabarânî dans Al-Mou’jam Al-Kabîr n°8987 et authentifié par Chaykh Al-Islam Ibn Taymiyyah dans Majmoû’ Al-Fatâwâ 3/139 et par Chaykh Al-Albânî dans Moukhtasar Al-‘Oulou n°48)

عن زر بن حبيش أن عبدالله بن مسعود رضي الله عنه قال : العرشُ فوقَ الماءِ واللهُ فوقَ العرشِ لا يَخفي عليْهِ شيءٌ من أعمالِكُم
(رواه الطبراني في المعجم الكبير رقم ٨٩٨٧ و صححه شيخ الإسلام بن تيمية في مجموع الفتاوى ١٣٩/٣ و الشيخ الألباني في مختصر العلو رقم ٤٨)

LES DIFFÉRENTS CONSENSUS

Il est rapporté, concernant le dogme qu’Allah est au dessus de Sa création, au dessus du ciel, au dessus de Son trône, différents types de consensus.

Parmi ces consensus, nous citerons les suivants :
– le consensus de tous les Prophètes (que la prière d’Allah et Son salut soient sur eux) et de tous les Livres révélés par Allah
– le consensus des compagnons du Prophète (qu’Allah les agrée)
– le consensus des Tâbi’îns (la génération qui a suivie les compagnons du Prophète)
– le consensus des savants
– le consensus de l’ensemble des musulmans
– et même le consensus des mécréants

Nous mentionnerons ensuite les paroles des quatre imams sur le sujet.

1. Le consensus de tous les Prophètes (que la prière d’Allah et Son salut soient sur eux) et de tous les Livres révélés par Allah

L’imam ‘Abdal Qâdir Al-Jaylanî (mort en 561 du calendrier hégirien) a dit : « Le fait qu’Allah soit au dessus du trône est mentionné dans tous les Livres qui ont été envoyés aux Prophètes ».
(Al-Ghounia Li Talibi Tarîq Al-Haqq p.85)

L’imam Ibn Roushd (mort en 624 du calendrier hégirien) a dit : « L’ensemble des gens dotés de sagesse sont en consensus sur le fait qu’Allah soit au dessus des cieux de la même manière qu’en atteste l’ensemble des législations révélées auparavant ».
(Al-Kashf ‘An Manâhij Al-Adilah Fî Aqâid Al-Millah p.147)

Le Chaykh Al-Islam Ibn Taymiyyah (mort en 728 du calendrier hégirien) a dit : « Le fait qu’Allah se soit établi au dessus du trône est confirmé par le Coran, la Sounna, le consensus des premières générations de cette communauté et des imams de la Sounna. Ceci est même confirmé par chaque Livre qu’Allah a envoyé aux Prophètes ».
(Majmoû Al-Fatâwâ 2/188)

2. Le consensus des compagnons du Prophète (qu’Allah les agrée)

L’imam Ibn Battah Al-‘Oukbarî (mort en 387 du calendrier hégirien) a dit : « Les musulmans parmi les compagnons, les tâbi’îns et l’ensemble des gens de science sont en consensus sur le fait qu’Allah soit au dessus de Son trône, au dessus du ciel et qu’Il n’est pas mélangé à sa création ».
(Al-Ibânah Al-Koubrâ, Ar-Radd ‘Alâ Al-Jahmiyah Al-Kitab Thâlith vol 3 p.136)

3. Le consensus des Tâbi’îns (la génération qui a suivi les compagnons du Prophète)

D’après Mouhammad Ibn Kathîr : Al-Awzâ’î (mort en 157 du calendrier hégirien) a dit : « Nous disions, alors que les Tâbi’îns étaient encore vivants : Certes Allah est au dessus de Son trône et nous croyons en Ses attributs qui sont rapportés dans la Sounna ».
(Rapporté par Al-Bayhaqî dans Al-Asma Wa As-Sifât n°865 et authentifié par Chaykh Al-Islam Ibn Taymiyyah dans Al-Hamawiyah Al-Koubrâ p 75, par l’imam Ibn Hajar dans Fath Al-Bârî 13/406)

عن محمد بن كثير قال الأوزاعي : كنا والتابعون متوافرون نقول : إن الله فوق عرشه ونؤمن بما وردت به السنة من صفاته
(رواه البيهقي في الأسماء والصفات رقم ٨٦٥ و صححه شيخ الإسلام ابن تيمية في الحموية الكبرى ص ٧٥ والحافظ ابن حجر في فتح الباري ٤٠٦/١٣)

4. Le consensus des savants

L’imam Ishâq Ibn Rahawayh (mort en 238 du calendrier hégirien) a dit : « Les gens de science sont en consensus sur le fait qu’Allah se soit établi au dessus de Son trône ».
(Al ‘Oulou de l’imam Adh-Dhahabî p.1128)

5. Le consensus de l’ensemble des musulmans

L’imam Ibn Abî Zayd Al-Qayrawânî Al-Malikî (mort en 386 du calendrier hégirien) a dit : « Parmi les choses sur lesquelles la communauté est en consensus concernant la religion (…) : le fait qu’Allah soit au dessus du ciel, au dessus de Son trône et qu’Il n’est pas sur la terre mais qu’Il est à chaque endroit par Sa science ».
(Al-Jamî’ Fî As-Sounan Wal Adab Wa Al-Maghâzî Wa Tarîkh p.107/108)

6. Le consensus des mécréants

L’imam ‘Outhman Ibn Sa’îd Ad-Dârimî (mort en 280 du calendrier hégirien) a dit : « Les musulmans et les mécréants sont en consensus sur le fait qu’Allah est au dessus du ciel ».
(Ar-Radd ‘Alâ Al-Marîsî p.25)

7. Les paroles des 4 imams sur le sujet

– L’imam Abou Hanifa (mort en 150 du calendrier hégirien)
Abou Mouti’ Al-Balkhî a dit : « J’ai questionné Abou Hanifa a propos d’une personne qui dit : « Je ne sais pas si mon Seigneur est au dessus des cieux ou sur la terre ».
Il m’a dit : « Cette personne a certes mécru car Allah a dit : {Le Miséricordieux s’est établi au dessus du trône} (*). »
J’ai dit : « Cette personne dit qu’Allah s’est établi au dessus du trône mais elle ne sait pas si le trône est au dessus du ciel ou sur la terre.»
Abou Hanifa a dit : « Si elle renie le fait qu’Allah soit au dessus des cieux elle a certes mécru. »
(Al-Fiqh Al-Absat p.49 ; Al-‘Oulou de l’imam Adh-Dhahabî n°332 p 935)

(*) Il s’agit du verset 5 de la sourate Tâhâ n°20.

– L’imam Mâlik Ibn Anas (mort en 179 du calendrier hégirien)
D’après ‘Abdallah Ibn Nâfi’, l’imam Mâlik Ibn Anas a dit : « Allah est au dessus du ciel et Sa science est en tout endroit. Il n’y a aucun endroit dans lequel Sa science ne soit pas présente. »
(Rapporté par Abou Dâoûd dans Masâil Al-Imam Ahmad n°1699 et authentifié par Chaykh Al-Albânî dans Moukhtasar Al-‘Oulou n°130)

– L’imam Mouhammad Ibn Idrîs Ach-Châfi’î (mort en 204 du calendrier hégirien)
L’imam Ach-Châfi’î a dit : « Le califat d’Abou Bakr (qu’Allah l’agrée) est une vérité qu’Allah a décrété du haut du ciel et au sujet de laquelle Il a uni les cœurs des compagnons du Prophète (qu’Allah les agrée). »
(Al-Iqtisâd Fîl I’tiqâd de l’imam Abd Al-Ghânî Al-Maqdisî p.100 ; Ithbât Sifat Al-‘Oulou de l’imam Ibn Qoudâmah Al-Maqdisî p.124)

– L’imam Ahmad Ibn Hanbal (mort en 241 du calendrier hégirien)
D’après Yousouf Ibn Moussa, une personne questionna l’imam Ahmad Ibn Hanbal :  « Allah est au dessus du septième ciel, au dessus de Son trône. Il n’est pas mélangé à sa création et Sa puissance et Sa science sont en tout endroit ? »
Ce à quoi il répondit : « Oui, Il est au dessus du trône et il n’y a aucun endroit dans lequel Sa science ne soit pas présente.»
(Rapporté par Al-Lalaka’î dans Charh Ousoul I’tiqâd Ahl-Sounna n°674 et authentifié par Chaykh Al-Albânî dans Moukhtasar Al-‘Oulou n°226)

 Source : http://www.hadithdujour.com/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s