La conversion d’un évêque indonésien à l’Islam

Ceci est la lettre d’un ancien évêque destiné au noble Chaykh ‘Abd Ar-Razzâq Al-Badr – qu’Allah le préserve – où il lui raconte les causes de sa conversion à L’Islam.

Source : chaîne Youtube « Fawâid Al-Badr »

« Les gens se font frapper et moi non? » Umar Ibn Al Khattâb

unnamed

‘Umar رضي الله عنه rapporte :

« Les gens se cachaient et lorsque quelqu’un embrassait l’islam, les gens se jetaient sur lui, ils le frappaient et lui les frappait.

Je suis allé trouver mon oncle maternelle et l’ai informé de ma conversion, il rentra alors chez lui et ferma sa porte. Je suis ensuite allé trouver un notable de Quraysh pour l’en informer, et il rentra chez lui. Je me dis « Ceci n’est rien, les gens se font frapper, et moi personne ne me frappe? »

Un homme me dit : « Veux-tu informer les gens de ta conversion à l’islam? -Oui.- Alors, lorsque les gens seront assis dans l’enceinte de la Ka’abah, va voir untel et dis lui : j’ai embrassé l’islam, et cela ne sera plus longtemps un secret. » J’y suis allé et lui ai dit : « Sais-tu que j’ai embrassé l’islam! » Il cria alors aussi fort qu’il le pouvait : « Ibn Al Khattâb a embrassé l’islam! » Les gens ne cessèrent alors de me frapper, et moi de les frapper, jusqu’à ce que mon oncle dise : « Ô Gens ! J’accorde ma protection à mon neveu que personne ne le touche ! »

Ils me laissèrent, mais partout je voyais des musulmans se faire frapper, et je me suis dit : « Les gens se font frapper et moi non? » Lorsque les gens se sont assis dans l’enceinte, je suis allé voir mon oncle et lui ai dit « Tu écoutes? -Que veux-tu que j’écoute? -Je ne veux pas de ta protection. –Ne fais pas cela. -Je refuse. -Qu’il en soit comme tu veux. » Et je n’ai cessé d’être frappé et de frapper, jusqu’à ce qu’Allah accorde la victoire à l’islam. «  [Al-Hilyah 1/64]

Source : « Ainsi étaients Nos Pieux Prédécesseurs », Editions Tawbah

Le Meilleur Voyage [afin que les cœurs se réforment]

« Le Meilleur Voyage »
présenté par notre frère Michâry Al-Kharrâz حفظه الله
(Qu’Allah récompense les traducteurs)

Le Prophète صلى الله عليه و سلم a dit :

«N’est-ce pas qu’il y a dans le corps un morceau de chair qui, s’il est bon, tout le corps le sera et s’il est corrompu, tout le corps le sera? N’est-ce pas que c’est le Cœur?»

«Les croyants sont (dans leur amour, leur miséricorde et leur compassion) à l’exemple d’un seul corps, si l’un de ses membre se plaint, l’ensemble du corps sera touché par l’insomnie et la fièvre.»

«Regardez ceux qui sont au dessous de vous et ne regardez pas ceux qui sont au dessus de vous ceci afin que vous ne minimisiez pas les bienfaits d’Allah sur vous».

«J’ai été envoyé pour parfaire les nobles caractères »

Lire la suite

Salmân le perse رضي الله عنه : A la recherche de la vérité [Vidéo et carte]

Le parcours de Salmân le perse رضي الله عنه :

Salamantravels