Le rang de la Sounnah Prophétique et son autorité législatrice

من-خصائص-السنه-النبويه--768x512

Le rang de la Sounnah Prophétique et son autorité législatrice[1]

Toutes les louanges appartiennent à Allah, nous Le louons, Lui demandons Son aide et Son pardon. Nous cherchons refuge auprès d’Allah contre le mal qui est en nous-mêmes et contre celui de nos mauvaises actions. Celui qu’Allah guide nul ne peut l’égarer, quant à celui qu’Il égare nul ne peut le guider. J’atteste qu’il n’y a de divinité digne d’adoration qu’Allah, l’Unique, Celui qui n’a aucun associé. Et j’atteste que Mouhammad est le serviteur d’Allah et Son Messager. Que la prière d’Allah soit sur lui, sa famille et ses Compagnons, ainsi que Ses nombreux saluts.

Ceci dit[2] :

Serviteurs d’Allah ! Craignez Allah d’une crainte véritable, que ce soit en secret ou en apparence.

Ô musulmans[3] :

Allah envoya Son Messager Mouhammad avec la guidée et la religion de vérité après une longue période sans Messagers. Une période où les traces des Livres avaient disparues, où les propos furent modifiés et les législations changées. La Terre se mit de nouveau à resplendir par le biais de son message après avoir été plongée dans les ténèbres, et les cœurs purent de nouveau se réunirent après avoir été divisés. Allah décréta que la guidée et la réussite s’obtiennent dans le suivi de Son Prophète, et que l’égarement et le malheur résultent de sa désobéissance.

Son Seigneur l’envoya avec le plus complet des messages, le meilleur des Livres et l’ultime législation afin que les créatures n’aient plus d’argument ni d’excuse à avancer. Il a été envoyé par son Seigneur avec la lumière de la révélation qui dissipe toutes les ténèbres et par laquelle la vie des âmes s’opère. Allah le Très Haut dit :

أَوَمَن كَانَ مَيۡتٗا فَأَحۡيَيۡنَٰهُ وَجَعَلۡنَا لَهُۥ نُورٗا يَمۡشِي بِهِۦ فِي ٱلنَّاسِ كَمَن مَّثَلُهُۥ فِي ٱلظُّلُمَٰتِ لَيۡسَ بِخَارِجٖ مِّنۡهَاۚ﴾ [الأنعام: ١٢٢]﴿

{Celui qui était mort et que Nous avons ramené à la vie en lui accordant une lumière qui éclaire son chemin est-il comparable à celui qui est prisonnier des ténèbres dont il ne peut se libérer ?} [Al-An‘âm, v.122]

Tous les détails de la guidée et du bien menant à la vérité ne se connaissent qu’à travers la révélation :

وَكَذَٰلِكَ أَوۡحَيۡنَآ إِلَيۡكَ رُوحٗا مِّنۡ أَمۡرِنَاۚ مَا كُنتَ تَدۡرِي مَا ٱلۡكِتَٰبُ وَلَا ٱلۡإِيمَٰنُ وَلَٰكِن جَعَلۡنَٰهُ نُورٗا نَّهۡدِي بِهِۦ مَن نَّشَآءُ مِنۡ عِبَادِنَاۚ﴾ [الشورى: ٥٢]﴿

{C’est ainsi que Nous te révélons un Livre émanant de Nous. Tu ne connaissais pas les Livres avant cela, ni même la vraie foi. Mais Nous en avons fait une lumière par laquelle Nous guidons qui Nous voulons parmi Nos serviteurs.} [Ach-Choûrâ, v.52]

La Sounnah (Tradition) du Prophète ﷺ est donc une révélation à l’instar du Coran que l’Esprit fidèle, Jibrîl عليه السلام, a fait descendre sur lui. Allah le Très Haut dit :

وَأَنزَلَ ٱللَّهُ عَلَيۡكَ ٱلۡكِتَٰبَ وَٱلۡحِكۡمَةَ وَعَلَّمَكَ مَا لَمۡ تَكُن تَعۡلَمُۚ﴾ [النساء: ١١٣]﴿

{Allah t’a révélé le Livre et la Sagesse, et t’a enseigné ce que tu ignorais.} [An-Nisâ, v.113]

La Sagesse désigne la Sounnah selon le consensus des prédécesseurs.

Ses paroles ﷺ et ses actes sont vérité et véracité, Allah le Très Haut dit :

وَٱلنَّجۡمِ إِذَا هَوَىٰ * مَا ضَلَّ صَاحِبُكُمۡ وَمَا غَوَىٰ * وَمَا يَنطِقُ عَنِ ٱلۡهَوَىٰٓ * إِنۡ هُوَ إِلَّا وَحۡيٞ يُوحَىٰ﴾ [النجم: ١ – ٤]﴿

{Par les étoiles à leur déclin ! Votre compagnon ne s’est ni égaré, ni écarté du droit chemin. Il ne parle pas sous l’empire de ses passions mais se contente de répéter ce qu’il reçoit de la Révélation.} [An-Najm, v.1 – 4]

Les hadiths du Prophète ﷺ sont conformes à la raison et aux fondements. Nul de ceux qui connaissent le rang qu’Allah a octroyé à Son Messager ﷺ dans la religion ne le renie, ni même ne rejettent son obéissance qu’Allah a prescrit au gens. Nul de ceux qui ont eu foi en ses paroles et le suivent dans ses jugements ne le fuit.

Allah سُبْحانَه révéla à Son Messager deux révélations : le Livre et la Sounnah ; tous deux font preuve d’autorité législatrice. Allah a rendu obligatoire à Ses serviteur d’avoir foi en eux deux et d’œuvrer avec ce qu’ils renferment. Quiconque fait une distinction entre eux prétendant que le Coran est suffisant dans la religion est comparable à celui qui croit en une partie du Livre et renie l’autre ; suivre l’un implique nécessairement le suivi de l’autre. Le Livre et le Messager ﷺ ne peuvent jamais différer, tout comme le Coran ne peut se contredire lui-même. Allah le Très Haut dit :

﴾وَلَوۡ كَانَ مِنۡ عِندِ غَيۡرِ ٱللَّهِ لَوَجَدُواْ فِيهِ ٱخۡتِلَٰفٗا كَثِيرٗا﴿

{S’il provenait d’un autre qu’Allah, ils y trouveraient maintes contradictions !} [An-Nisâ, v.82]

Tout ce que le Messager d’Allah ﷺ a ordonné et interdit, c’est comme si c’était Allah qui l’avait fait. Le Prophète ﷺ a dit : « L’un de vous est sur le point de me démentir alors qu’il est assis sur son matelas ; on lui rapporte mes propos mais il dit : “Entre vous et nous, il y a le Livre d’Allah. La licité que nous trouvons nous la rendons licite, et l’interdit que nous trouvons nous le rendons prohibé.” Assurément, ce que le Messager d’Allah a interdit est du même rang que ce qu’Allah a interdit. » [Rapporté par Ahmad]. Ach-Chawkâni رحمه الله a dit : « Le fait que la noble Sounnah fasse figure d’autorité et qu’elle permette à elle seule de légiférer des jugements est une nécessité religieuse incontestable. Personne ne contredit cela hormis celui qui n’a aucune part dans l’Islam. »

Allah a préservé Son Prophète ﷺ dans ses paroles et ses actes, et Il l’a protégé de la ruse de ses ennemis jusqu’à ce qu’il parvienne à transmette le message de la façon la plus complète :

يَٰٓأَيُّهَا ٱلرَّسُولُ بَلِّغۡ مَآ أُنزِلَ إِلَيۡكَ مِن رَّبِّكَۖ وَإِن لَّمۡ تَفۡعَلۡ فَمَا بَلَّغۡتَ رِسَالَتَهُۥۚ وَٱللَّهُ يَعۡصِمُكَ مِنَ ٱلنَّاسِۗ﴾ [المائدة: ٦٧]﴿

{Ô Messager ! Transmets tout ce qui t’est révélé de la part de ton Seigneur. Si tu en omettais une partie, tu n’aurais pas véritablement transmis Son message. Allah te mettra à l’abri des hommes.} [Al-Mâ’idah, v.67]

‘Â’ichah رضي الله عنها a dit : « Quiconque te dit que Mouhammad ﷺ a dissimulé une partie de ce qu’Allah lui a révélée aura alors menti. Allah dit :

﴾يَٰٓأَيُّهَا ٱلرَّسُولُ بَلِّغۡ مَآ أُنزِلَ إِلَيۡكَ﴿

{Ô Messager ! Transmets tout ce qui t’est révélé…} » [Consensus d’Al-Boukhârî et Mouslim].

Al-Awzâ’î رحمه الله a dit : « Si un hadith du Messager d’Allah ﷺ te parvient, alors prends garde à ne pas dire autre chose [que celui-ci]. En effet, le Messager d’Allah ﷺ transmettait ce qu’Allah le Très Haut [lui révélait]. »

Le Prophète ﷺ appelait les serviteurs au Paradis. Un groupe d’Anges proposa une parabole au sujet du Prophète ﷺ et dit : « Son exemple est celui d’un homme qui a bâti une maison dans laquelle il prépara un buffet et qui envoya une personne pour inviter les gens. Quiconque répondra à l’appel de cette personne entrera dans la maison et mangera du buffet ; mais quiconque ne lui répondra pas n’y entrera pas, ni ne mangera de celui-ci. » Les Anges dirent alors : « La maison est à l’image du Paradis et la personne qui invite à l’image de Mouhammad ﷺ. Ainsi, quiconque obéira à Mouhammad ﷺ aura obéi à Allah ; et quiconque lui désobéira ﷺaura alors désobéi à Allah. Quant à Mouhammad ﷺ, il est celui qui distingue les gens [croyants des incroyants]. » [Rapporté par Al-Boukhârî]

Sa Sounnah ﷺ est un exposé clair et une explication du Coran, elle permet de connaître [en détails] ce qui a été brièvement rapporté dans le Coran. C’est d’elle que l’on tire tous les détails des rites islamiques, et c’est à travers elle que l’on explique correctement les versets du Livre. Allah le Très Haut dit :

وَأَنزَلۡنَآ إِلَيۡكَ ٱلذِّكۡرَ لِتُبَيِّنَ لِلنَّاسِ مَا نُزِّلَ إِلَيۡهِمۡ وَلَعَلَّهُمۡ يَتَفَكَّرُونَ﴾ [النحل: ٤٤]﴿

{Quant à toi, Nous t’avons révélé le Coran afin que tu en exposes clairement les enseignements aux hommes qui pourront ainsi les méditer.} [An-Nahl, v.44]

Lire la suite

12 – Barry, l’avocat américain

11 – Profanation du Coran à Guantanamo

10 – Guantanamo et les sept camps

09 – Les protestations publiques

08 – Confrontation avec les interrogateurs

07 – Des militaires se convertissent